15/10/2016

L'article du samedi sur les shampoings bio et naturels, encore un peu de patience...

Cette semaine, comme je l'annonçais dans le premier article sur les cosmétiques alternatifs (cliquez ici) , je voulais vous parler des différentes solutions pour remplacer les shampoings industriels , j'avais même fait des selfies pour vous montrer que mes cheveux sont ravis que j'aie laissé tomber les shampoings de grande marque spécial boucles.


Mais galère familiale, donc ça sera pour la semaine prochaine...ou celle d'après... 
Si vous ne voulez rien rater,  indiquez votre adresse mail dans la case "suivre par Email"  à gauche.  
Si vous êtes sur smartphone affichez la version web pour voir cette case. 

Bon week-end .




13/10/2016

Récap des boutiques physiques

Dans la partie BOUTIQUE (onglet en haut) je recapitule toutes les boutiques où sont présentes les créations d'Haliotis.
Cliquez donc sur l'onglet boutique en haut ou ici : Récap des points de vente en boutique. 


http://haliotis-creations.blogspot.fr/2016/10/recap-des-points-de-vente-en-boutiques.html

08/10/2016

Recette : faire son coulis de tomates

Dans l'article avec la recette de ma tarte à la tomate je vous avais promis une recette de coulis de tomate à faire soi-même .  La voici in-extremis c'est le moment des dernières tomates .
Ce n'est pas ma recette , à la maison c'est monsieur qui fait les coulis de tomates, mais j'ai l'autorisation...

Le bon moment pour faire son coulis de tomates c'est évidement à la saison des tomates fraîches . Double intérêt : éviter de gaspiller des tomates + manger des sauces tomates non industrielles toute l'année. (Et ne pas acheter des tomates en hiver !)
  • Soit en pleine saison parce qu'on trouve des cagettes de tomates trop mûres bradées à tout petit prix. 
  • Soit en toute fin de saison quand elles en sont pas trop jolies et en promotion. C'est maintenant !

Si vous n'en avez pas dans le jardin, choisissez de préférence des tomates bio, ou chez un maraîcher aux quel vous faites confiance. 
L'avantage de faire son coulis de tomates soi-même :
- On économise par rapport au coulis de tomates bio qui est assez cher (en tout cas c'est le cas là ou j'achète.
- On évite les coulis du supermarché avec plein de pesticides et colorants. 

Aujourd'hui dans mon jardin. Il y a encore des tomates mais pas très jolies. 



Manger de saison .
Les tomates sont un peu en retard cette année.   Il y en a encore dans le jardin., et chez certains maraîchers aussi vers chez nous (c'est probablement pas le cas en dehors des régions du sud). 


Un bocal de coulis de tomates du jardin à manger pendant l'hiver.

Recette du coulis de tomates maison :
Plus simple il n'y a pas !

1,5kg de tomates
Sel

2 bocaux de 500g 
(J'utilise des bocaux type bouteille à large encollure comme celle de la photo.
 Il y a moins de surface de contact avec l'air et ils ne sont pas très dur à remplir par le goulot large. )
Une grande poêle ou un grand wok



  • Décollez la peau des tomates sauf si elles sont très très mûres. Vous avez sûrement votre méthode, la plus connue est de les ébouillanter , je préfère en général les frotter avec la lame du couteau en appuyant bien fort, ça les blesse sous la peau et ça la décolle. Pourquoi décoller la peau avant d'éplucher ? Pour enlever seulement la peau et ne rien perdre de la pulpe. (Je vous prend pour des andouilles là ? Ca risque de continuer, parce que la recette est tellement simple que si je ne donne pas des détails inutiles que tout le monde connaît ... la recette fait trois lignes!)
  • Épluchez les tomates.
  • Enlevez la queue en découpant largement autour. Pourquoi ne pas commencer par là ? Parceque si on fait ça avant d'éplucher les tomates on les explose en les épluchant. (Re-)
  • Si besoin enlevez toutes les parties abîmées.  (Re-)
  • Je n'enlève pas les graines (sinon on enlève tout le bon jus bien sucré qui est autour).
  • Coupez-les en petits dés et mettez les à cuire environ 1/2 heure dans une poêle avec un peu d'huile, ou mieux dans un wook. Pour avoir la consistance coulis et non pus dés de tomates :  au besoin écrasez-les un peu quand ils ramollissent. A la fin de la cuisson ça doit avoir réduit un peu mais pas comme si on faisait de la sauce tomate. En gros pour 1,5 kg de tomates on va avoir 2 bocaux de 500 g. Et il en restera peut-être un peu pour le repas de ce soir. 
  • Pendant ce temps stérilisez vos bocaux . Astuces pour stériliser les bocaux en bas de ma recette de confiture de figues
  • Remplissez les bocaux stérilisés avec le coulis très chaud (dès qu'il a fini de cuire). en laissant un petit peu de place en haut.
  • Fermez immédiatement les bocaux.
  • Stérilisez les bocaux, voir en bas de ma recette de confiture de figue ... ou ne stérilisez pas (moi pas)*.   
  • Renversez les bocaux en les posant sur leur couvercle pendant que ça refroidit.
*Variante : mettre un peu d'huile sur le dessus avant de fermer dans ce cas là on ne retourne pas le bocal.


Quand c'est froid, vérifiez qu'ils sont bien fermés :
  • Couvercle en métal : le relief du couvercle doit être enfoncé, 
  • Essayez d'ouvrir (sans forcer) si ça résiste c'est ok. 



Vous pourrez par exemple faire une tarte à la tomate avec ce coulis.
Voir la recette en cliquant sur l'image.

BON APPETIT ! 


N'hésitez pas à commenter par exemple pour donner vos recette.

Si vous ne voulez pas les rater les prochains articles , indiquez votre adresse mail dans la case "suivre par Email"
A gauche, plus haut .







01/10/2016

Cosmétiques et produits de toilette alternatifs (1)

Marre de vous laisser intoxiquer par les produits de toilette et cosmétiques industriels ?
Mare d'être nuisible pour la planète à chaque passage dans la salle de bain ?
Moi aussi!

La bonne nouvelle c'est que j'ai trouvé suffisamment de solutions alternatives pour réussir à me passer des produits industriels.
Et la deuxième bonne nouvelle c'est que mes cheveux et ma peau vont bien mieux qu'avant !!!!

Petit historique:
Je reviens de moins loin que certaines car c'était déjà assez soft avant, j'utilisais la plus part du temps le minimum indispensable. Rarement des masques sérums etc car je les trouvai inefficaces.  Maquillage très minimaliste.
Mais j'étais tentée comme tout le monde d'acheter de temps en temps de ces trucs et des machins qui finissaient par se périmer au fond d'un tiroir.

Je n'ai jamais acheté des cosmétiques en parfumerie ça m'a toujours semblé l'arnaque. Sauf le parfum (et lui je le garde !).

En général j'achetais mes produits en pharmacie, je trouvais ça sécurisant (et il faut reconnaître qu'ils ont des marques qui font des crèmes hydratantes très très efficaces).

Et parfois chez Yves Caillou (pas de pub, hein). Pourquoi cette marque ? Car elle me semblait la plus naturelle vu qu'ils misent tout sur cette image là.

Rarement en supermarché,  pas folle ! Exception faite des shampoings et après-shampoings spéciaux pour les cheveux frisés car il n'y avait que ça qui marchait sur ma tignasse (je croyais). 
Vous comprenez le problème là ?



Mais ça c'était avant !

Depuis quelques années je me suis progressivement orientée vers des produits plus naturels: exit les démaquillants, gels douches etc , remplacés le savon d'alep ou du gel douche bio. Au revoir les crèmes de la pharmacie,  bonjour les crèmes bio. Ciao les déodorants sans parfums et bienvenue à la pierre d'alun. 
(Article (s) à venir.)

Parallèlement je me suis mise à utiliser des produits naturels sortis pour la plus part de la cuisine. (Article à venir).
Et des huiles essentielles. (Article à venir).

J'ai testé aussi les cosmétiques à fabriquer soi-même.  (Article à venir.)

Le dernier point noir au quotidien restait les cheveux, mais ça y est j'ai trouvé MA solution: un shampoing et après-shampoing bio (et local en prime) . Ça c'est ma plus grande satisfaction,  ça sera mon prochain article,  cliquez ici.


Maintenant dans ma salle de bains, au quotidien il n'y a plus que :

-Du savon d'alep
-Du gel douche-shampoing sans savon (label écocert) (local)
-De l'après shampoing (label écocert) (local)
-Un lait pour le corps (avec un label écologique)
- Une crème matifiante fabriquée maison
-Du beurre de cacao bio
-De l'huile de coco bio
-Des huiles essentielles
-De l'argile
-Du bicarbonate
-Une pierre d'alun
- Un crayon noir et du mascara (solutions alternatives : test en cours)
- Parfum

Plus ponctuellement :
-autre shampoing bio,  savon surgras bio
-Une lotion moussante bio pour le visage 
-Des huiles d'olive ou de pépin de raisins,  du citron, du miel, de la crème fraîche etc..
-Du héné




Des produits tout simples et naturels de ma salle de bains. 


Pour être honnête je dois avouer que je n'ai pas trouvé de quoi remplacer les crèmes solaires à très haute protection,  ou plutôt je n'ai pas osé,  SI VOUS AVEZ DES ASTUCES OU TÉMOIGNAGES,  N'HESITEZ PAS À LES PARTAGER EN COMMENTAIRE, si je trouve suffisamment d'infos je ferai aussi un article là dessus.

Ma peau et mes cheveux me remercient tous les jours de ce changement de régime: les jours de non-shampoing mes cheveux sont beaucoup mieux coiffés qu'avant,  je peux espacer les shampoings, ma peau peut supporter de rester un jour sans crème ou huile.

J'en suis arrivée à une conclusion évidente: en plus de nous intoxiquer avec des produits chimiques, les cosmétiques et produits de toilette industriels entretiennent une dépendance.
Avec les produits industriels dès qu'on arrête ne serai-ce qu'un jour tout se déglingue: les cheveux graissent ou sèchent , la peau fripe ...
Ces produits agressent la peau ou les cheveux en même temps qu'ils les bichonnent , c'est paradoxal ! Ils décapent et remplacent les protections naturelles par des artifices.

Alors que lorsqu'on passe à des produits plus naturels,  la peau et les cheveux vont bien même sans utilisation quotidienne.

Il faut parfois une période de sevrage,  c'est ce qui s'est passé pour mes cheveux: ça n'a pas été facile de me sevrer des produits anti-frisotis.(Article à venir).


Où je me fournis :
La marque que j'utilise avant tout est celle que je trouve dans notre asso ToutNat (achats groupés bio , local ou équitable) : BIOSENS. 
Sinon j'achète des produits avec label écologiques trouvés ici ou là par exemple dans les foires bio.

Pour les produits fabriqués maison j'achète des produits naturels 100% végétal chez Les Essentielles de Cristine  , les huiles essentielles à La Compagnie des Sens. 
Pour les recettes c'est encore Cristine ou Les Tambouilles d'Orane. Mais il y en a d'autres.

(A voir au fil des prochains articles.)


Budget en nette baisse!
Il y a quelques produits un peu chers comme les huiles essentielles mais c'est largement compensé par plusieurs facteurs : 

  • Mes marques bio sont souvent moins chères que ce que j'achetais avant (crèmes en pharmacie et shampoings de marque au supermarché).
  • J'en utilise moins souvent.
  • Certains produits ont plusieurs utilisations. 
  • Je n'achète plus de superflu : ces trucs que finalement je n'utilisais pas ou très peu comme les gommages, masques....
  • J'ai remplacé une partie des produits par des ingrédients tout simples de la cuisine ou pas et qui ne coûtent pas grand chose comme par exemple le bicarbonate. 


ARTICLES A VENIR :
Environ une fois par mois je posterai un article par thème: la peau,  les cheveux,  les produits vraiment bio (les faux à éviter),  les cosmétiques à fabriquer soi-même,  le bicarbonate,  l'argile, les huiles essentielles,  les ingrédients naturels issus de la cuisine, et bien d'autres thèmes encore...
Cela fait beaucoup d'articles à venir,  guettez les publications.  
Si vous ne voulez rien rater inscrivez-vous à gauche un peu plus haut dans la case "suivre par e-mail".

Si vous êtes sur smartphone: affichez la version Web elle est plus complète.


Bon week-end. 
Et n'hésitez pas à commenter, vos témoignages ou questions pourront  orienter mes prochains articles, et si vous êtes d'accord je pourrai même y intégrer votre témoignage. 



Futurs articles à voir dans le blog oir dans le blog :