31/03/2016

Calendriers des fruits et légumes de saison + recette de soupe

Dans la continuité de la série "J'aime pas les légumes" et de l'article Manger local voilà maintenant un outil pour connaitre les légumes de saison : le calendrier des fruits et légumes de saison (local).

Il existe beaucoup de calendriers de ce type sur le net , mais attention beaucoup ne prennent pas vraiment en compte le facteur local. Il n'y a pas de mal à manger de temps en temps un ananas ou une banane, mais là on s'en fiche un peu de savoir s'il est de saison ou pas ...

Pour info les mois de mars et surtout avril (on y est presque) sont les plus creux , la liste d'avril est toute petite !
AVRIL:
fruits : citron, pamplemousse, il y en a dans le sud de la France. Et rhubarbe. C'est tout !
légumes : asperge, betterave, blette, carotte, chou-fleur, endive, épinard, laitue,  navet, poireau, radis.

+ les fruits et légumes de garde qui peuvent se consommer toute l'année: oignons, pommes de terre, pommes, noix, noisettes, amandes.

Extrait du calendrier du site Mes courses pour la planète

Ce mois-ci on est vraiment tentés de voir du côté des fruits et légumes d'importation : ananas, avocats, banane, mangue, papaye...

Pour compléter on a toujours la possibilité de préparer à la bonne saison :
- bocaux de conserves ou de confitures
- congélation
- fruits séchés, tomates séchés

Tous les calendriers saisonniers ne donnent pas les mêmes infos , probablement à cause des variables géographiques, par exemple le calendrier de greenpeace donne déjà des fraises en avril, c'est un peu tôt en France! Et certains ont une notion un eu élastique de la chose , ils jouent avec les limites:  sur Bio-à-la-une ils mettent des fèves en avril, ça me semble un peu tôt et des clémentines en mars ça me semble un peu tard. Mais tout ça c'est des détails.

j'en ai repéré trois particulièrement, vous pourrez les imprimer pour les afficher dans la cuisine près de la liste des courses.  Ils auront aussi l'avantage de vous emmener sur trois sites intéressants  :
- Calendrier téléchargeable sur le site Mes courses pour la planète. Site très intéressant initié par Graines de changement , le titre du site est assez évocateur de la qualité du contenu.
- Calendrier téléchargeable sur le site de Greenpeace, qu"on ne présente plus.
- Calendrier téléchargeable en PDF sur le site Bio Consomacteurs qui s'engage pour une bio locale et équitable.


J'en profite pour vous faire un petit coup de "J'aime pas les légumes !":

Hier on a mangé une soupe toute simple mais délicieuse, faite par maman, j'en ai oublié que je mangeais des légumes, et je me suis resservie deux fois !


La soupe veloutée de Mamô


2 pommes de terre
2 carottes
2 poireaux
1 oignon
un petit bol de reste de flageolets cuits *


Et ma touche personnelle à rajouter dans l'assiette, pour avoir encore moins l'impression de manger des légumes : deux cuillérées de fromage frais aux herbes  (l'Herbette de Toutnat-SaintMax).


1- Faire revenir les oignons . CA C'EST LA BASE POUR NE PAS AVOIR UNE SOUPE AU GOUT DE LEGUMES BOUILLIS!
2- Ajouter les poireaux coupés en rondelles. On peut les faire revenir un peu avec les oignons.
3- Ajouter les pommes de terre coupées en petits morceaux et les carottes coupées en rondelles.
4- Cuire environ 25 mn à la cocotte minute. 
5- Rajouter les flageolets déjà cuits , faire bien chauffer. C'est eux qui vont donner une consistance très veloutée. 
6- Mixer longuement.

* Il nous restait ça d'un autre repas, si vous n'en avez pas de flageolets déjà cuits il faudra les faire cuire avec les autres légumes , mais j en'ai pas essayé


Bon appétit !

30/03/2016

Les créations d'Haliotis dans votre boutique , ça vous dirait ?

Si vous cherchez des créations originales en pièces uniques qui étonneront et raviront vos acheteurs, Haliotis vous propose une gamme très variée de créations
- en dépôt -vente
- ou en vente au prix de gros.

N'hésitez pas à me contacter à l'aide du formulaire là à gauche.



En choisissant ensemble parmi les nombreuses gammes d'Haliotis , on pourra facilement adapter le stock aux besoins de votre boutique et aux goûts de votre clientèle.

Voici quelques exemples :

Côté mer :
coquillages , oursins solidifiés, coquillages en fioles.
Côté ciel :
Colliers et boucles d'oreilles en plumes naturelles.
Plusieurs gammes :
décontracté ou plus chic (plaqué or ou argent)
Côté terre, des bijoux végétaux en deux gammes :
pétales plastifiés
ou végétaux résinés

Déco murale : dreamcatchers
et 'TiteFées d'Haliotis
(personnages poétiques à suspendre dans une chambre d'enfant ou ailleurs)

(Il y a aussi depuis peu des cendriers de poche).

24/03/2016

Manger local : de plus en plus de solutions existent, choisissez la vôtre !

Bonjour
Quoi de mieux pour la planète et nos assiettes que de manger des produits locaux ? Et saisonniers !
Après de décennies de production toujours plus industrielle, toujours plus intensive, formatée, aseptisée, insipide ... ou carrément toxique... voilà le renouveau de l'autenthique, du local, du cultivé et produit avec amour, du saisonnier, du naturel, du bon , du goûteux, etc.
Depuis quelques années les initiatives se multiplient pour trouver des bons produits locaux où que vous habitiez en France (ou presque).
(Page de résultats de recherche google "produits locaux")

Et je ne parle même pas du bio car finalement il n'y aurait pas besoin d'un label bio s'il n'y avait pas eu tous les excès passés.

Personnellement je ne vais presque plus au supermarché, j'achète tout ce que je peux directement aux producteurs locaux ou dans un groupement d'achat (voir plus bas), les petits achats quotidiens à la boulangerie et l'épicerie du village. Et ça a un double avantage : bien manger et retrouver le plaisir de faire les courses d'une façon plus conviviale.

Voilà une petite liste de bonnes raisons d'acheter des produits locaux, vous serez sûrement d'accord avec moi : 
- Les fruits et légumes sont cueillis du jour ou presque : meilleurs, plus sucrés, plus de vitamines etc.
- Les produits ont une plus faible empreinte carbone puisqu'ils ne voyagent pas.
- Les produits sont moins formatés , plus originaux et plus authentiques qu'en supermarché.
- Il n'y a pas (ou peu) d'intermédiaire, donc on paie un peu moins cher pour un produit équivalent. Et on rémunère à un plus juste prix le producteur.
- Quand on a un contact direct avec le producteur c'est plus convivial et la confiance s'installe mieux.
- Le producteur a plus envie de faire plaisir à l'acheteur, il est plus motivé que lorsqu'il vend à bas prix au supermarché.
- On peut visiter les installations pour se rendre compte de la façon dont c'est produit. On peut choisir en connaissance de cause du bio ou pas, parfois pas besoin du label pour que ce soit sain.

J'en oublie sûrement, n'hésitez pas à rajouter vos arguments en commentaire  .



Ça vous fait pas envie ce panier ?
(Trouvé sur le site terroirs du centre).
Chacun peut trouver une formule qui lui convient . 

Mon expérience personnelle : 
Pendant très longtemps nous avions les légumes du jardin de mes parents. Le dimanche soir après le repas en famille chez eux nous repartions avec notre panier comme on repart de l'AMAP : des fruits et légumes variés et délicieux, des œufs, du miel.  Quand tout cela a cessé pour raison de santé, nous étions tout désorientés , on avait du mal à s'habituer aux fruits et légumes beark beark du supermarché (heuuuuu les tomaaaates : c'est quoi ce truc au mieux spongieux au pire décharné ?!?!?!) 
Déjà qu'on achetait des produits industriels transformés,  voilà qu'on n'avait même plus les bons produits frais, là c'en était trop ! Heureusement que ça a coincidé avec la prolifération du réseau AMAP (voir plus bas). Il y en avait une près de chez nous, on a testé et on est vite devenus accros !  Ahhhhh les paniers d'été avec des tomates dignes de ce nom, deux ou trois variétés de baslic, des feuilles de moutarde, etc, un vrai régal ! 

Mais voilà , quand on est instit, avec le système contraignant des AMAP (voir plus bas) on perd beaucoup de paniers pendant les vacances. 
On a trouvé quelques producteurs locaux bio ou pas : légumes fromages de chèvre... mais on sentait qu'il nous fallait mieux, quelque chose de plus global. 
Et on a fini par trouver la perle rare , une autre formule associative assez récente : un groupement d'achat Bio local ou en commerce équitable... Yesssss !!!!! exactement ce qu'il nous fallait ! 
Cette association s'appelle Toutnat elle se trouve dans le var à SaintMaximin,


TOUTNAT ST MAX

À découvrir absolument si vous êtes dans le var , près de Saint Maximin !
Le principe : associatif, on commande par internet  sans aucune contrainte, et on passe récupérer sa commande le vendredi de 4h à 7h . Les produits sont très variés. On paye comme dans un magasin. 
Toutes les semaines : épicerie sèche (pâtes, café, chocolat, farine, graines variées...), bocaux (coulis de tomates, moutarde, miel, confitures...) épices, boissons (jus de fruits, vin bière), produits de toilette et ménagers de base, bref tout ce qui se conserve d'une semaine sur l'autre, plus du pain, fromage, lait, quelques fruits et légumes.
Une fois par mois la grosse commande : beaucoup plus de choses, des œufs, du poisson, des volailles, de la charcuterie...
De temps en temps des commandes spéciales : colis de bœuf ou d'agneau...
On a un salarié qui gère les commandes.
 Et une quarantaine de producteurs .
Les produits sont locaux dans la mesure du possible, mais pour les produits qui viennent de loin comme le café ou le chocolat et les épices, c'est en commerce équitable. Presque tout est bio.

Les avantages :
- pas de contrainte on commande seulement si on a besoin
- on trouve des choses très variées (plus que dans une AMAP ou Ruche qui dit oui), et pas seulement de l'alimentation; 
- une adhésion à l'année modique
- un système associatif et convivial
- des prix raisonnables 

Les inconvénients :
- il faut commander avant le jour fixé (mercredi)
- il faut participer de temps en temps à l'organisation, maison pourrait mettre ça dans les avantages car ça fait partie de la convivialité !
- On doit récupérer la commande le jour fixé (vendredi).
- finalement il n'y a pas beaucoup de légumes , bizarrement. 

le site de ToutNat St Max
Leur page facebook 

Evidemment si vous n'êtes pas du coin ça paraît ne pas vous intéresser mais cherchez près de chez vous peut-être y a-t-il l'équivalent , ou peut-être pourrez-vous vous en inspirer pour créer votre association !
Ça fonctionne un peu comme une ruche mais c'est totalement indépendant , ça n'est pas rattaché à un réseau.


LE RESEAU AMAP

Le principe : partout en France, associatif, on s'inscrit pour l'année, chaque semaine on a un panier "surprise" selon la production. On fait les chèques mensuels à l'avance directement aux producteurs, les producteurs ont donc un revenu fixe.
L'association n'est que le lien entre les producteurs et les consommateurs (pas de marge). Le principe est très solidaire : tous les paniers de l'année coûtent le même prix quels que soient les aléas de la production. E cas de pépin ponctuel le producteur a tout de même son revenu.
En général on y trouve des légumes, quelques fruits, selon les AMAPS des volailles, des œufs, du fromage...



Les avantages :
- une adhésion à l'année modique
- un système associatif et convivial
- des prix très raisonnables 
- en oériode de production très abondante les paniers peuvent être très très garnis
- tout est bio ou éventuellement en conversion
Les inconvénients :
- contrainte hebdomadaire : un panier payé toutes les semaines de l'année
- il faut participer de temps en temps à l'organisation, mais on pourrait mettre ça dans les avantages car ça fait partie de la convivialité !
- on ne trouve que des produits agricoles
- On doit récupérer la commande le jour fixé. 
- en cas de pépin prolongé la solidarité avec les producteurs implique qu'on paie des paniers qu'on n'aura peut-être pas.  


Vous voulez savoir s'il y a une AMAP près de chez vous ? 
le site des AMAP


LA RUCHE QUI DIT OUI


Je n'ai pas testé personnellement ce réseau , on ne trouve que des produits locaux (donc à priori pas de café ou autres produits exotiques).  En majorité de l'alimentation mais pas seulement.
Le principe : partout en France, on commande en ligne sur leur site et on passe récupérer le panier le jour fixé. 

Les avantages :
- pas de contrainte on commande seulement si on a besoin
- pas d'adhésion
Les inconvénients :
- On doit récupérer la commande le jour fixé (vendredi).
- très peu d'autres produits que ceux issus de l'agriculture. 

☞ Lien vers le site de la Ruche qui dit oui 
Lien vers leur page facebook 

LES BOUTIQUES DE MARAICHERS ou PRODUCTEURS LOCAUX  

Le principe : les producteurs louent un local ensemble et se relaient pour tenir la boutique. 
De plus en plus souvent les producteurs se regroupent pour court-circuiter  la grande distribution : supérette, ou plus petites unités. Ca peut ressembler à un primeur ou une supérette normale mais c'est sans intermédiaire et avec la garantie que tous les produits sont locaux.

Renseignez-vous il y en a peut-être près de chez vous.

SUPERMARCHE DE PRODUITS LOCAUX 


Le principe : un supermarché dédié aux produits locaux ! Un supermarché en circuit court ? Ça c'est novateur !
C'est le premier magasin de ce type là. Voilà une super initiative de jeunes gens très entreprenants.
Si vous êtes du côté de Montpelier , ça peut vous intéresser , ça s'appele Locavorium (le magasin des locavores).
On y trouve toute l'alimentation : produits frais de saison ou produits transformés. J'ai goûté des produits qui viennent de chez eux : ils ont du faire un casting d'enfer pour choisir les producteurs ! J'ai craqué pour leur sirop de châtaigne .

Les avantages : 
- Une très grande variété de produits.
- Des produits frais et des produits transformés. 
- Il y va même y avoir un drive (mise en place très bientôt). 
Les inconvenients: ?


  le site de Locavorium 
Leur page facebook 


LES MARAICHERS OU AUTRES PRODUCTEURS QUI FONT DE LA VENTE DIRECTE 
Beaucoup de producteurs choisissent cette option soit en vente libre soit avec la formule des paniers (maraîchers ) ou des colis (viande) .
Si vous en avez tout près de chez vous,  vous profitez sûrement déjà de leurs bons produits.
Dans le cas de la vente directe libre,  tout le monde connaît.
CAS PARTICULIER DE LA VENTE DIRECTE SOUS FORME DE PANIER LEGUMES) OU COLIS (VIANDE).

Le principe des paniers: vous commandez votre panier et c'est la surprise (comme pour l'AMAP) le panier est prévu pour une semaine 

Le principe des colis: vous commandez votre colis et vous avez plusieurs kilos de viande à congeler et consommer petit à petit. 
C'est par exemple un demi agneau ou une dizaine de kilos de viande de boeuf (parfois plus).  Avec donc des morceaux très variés.  

Les avantages :
- Transparence totale puisque vous achetez sur place vous voyez comment c'est produit. 
- Prix moins cher qu'en vente libre 
Les inconvenients :
-Vous ne choisissez pas,  vous prenez ce qu'il y a. 
Il y a de plus en plus de possibilités de commande par internet, les agriculteurs sont bien rentrés dans l'ère d'internet. Tapez sur google "paniers locaux" ou "producteurs locaux", vous decouvrirez facilement ceux qui sont près de chez vous.  Soit le producteur a son propre site,  soit ils sont regroupés par région ou départements.


 Et n'oublions pas :
LES MARCHES LOCAUX

Le bon vieux marché avec ses étalages variés, c'est souvent l'événement hebdomadaire local.
Il y en a partout en France, ça va du petit marché avec trois étalages , jusqu'au grand marché hebdomadaire qui bloque plusieurs rues et bain de foule assuré.
C'est souvent un régal de flâner entre les étalages et y faire ses emplettes . Mais je ne sais pas si chez vous c'est pareil , ici ça a tendance à perdre de son charme, les prix sont montés en flèche depuis quelques années, il y a de moins en moins de "lautentiques" , de plus en plus de fruits et légumes qui ne sont pas locaux ni de saison, et à côté de ça il y a de plus en plus de babioles chinoises.

ET SURTOUT N'OUBLIONS PAS LA BOULANGERIE ET L'ÉPICERIE DU QUARTIER OU DU VILLAGE ! 
Même quand tout n'y est pas parfait, pas bio et pas toujours bon marché,  la boulangerie et l'épicerie de proximité sont avec l'école la vie du village,  ou du quartier.  Préservez les, Le but est d'éviter les supermarchés,  pas de couler les petits commerces.

Et vous quelles sont vos solutions pour manger local ?




17/03/2016

Je n'aime pas les légumes ! (première partie)

Et là vous êtes en train de vous dire :
"Ah, bon ? Elle n'aime pas les légumes... alors pourquoi elle nous bassine avec l'agriculture bio, les circuits direct producteur etc ????" 

Parce que je déteste la plus part des légumes et que j'en mange pourtant beaucoup , et même ceux que je déteste le plus !

Ah bon ? Elle est maso alors !!!

Pas du tout !
JE DÉTESTE LES LÉGUMES MAIS J'AIME BIEN LES MANGER...
...
 DÉGUISÉS ! 
Ah bon ? 

Vous ne me ferez pas avaler le moindre petit bout de carotte bouillie, dans l'aïoli je ne mange que le poisson et les patates et dans les salades composées j'enlève les betteraves...
Mais je mange des carottes "vichy" à ma façon , des poireaux cuisinés comme des oignons, des betteraves en vérine etc...

Si vous avez des enfants un peu difficiles pour manger vous savez de quoi je parle : il faut redoubler d'ingéniosité pour leur cacher les légumes dans une purée, une tarte, un gratin etc.
(les enfants ... ah bien oui... je suis restée une grande enfant)

Alors voilà je vais faire une série d'articles en fil rouge de temps en temps sur mon blog en suivant les légumes de saison et je vous donnerai mes astuces pour manger des légumes déguisés , et pas juste trois grammes de légumes noyés dans autre chose. 

Il y aura des recettes de tartes, de purées ou de gratins bien sûr mais aussi des choses plus inattendues. La plus part des recettes seront inventées maison.

Pourquoi les légumes de saison ? Parce-que c'est le seul moyen de manger des légumes goûteux et sains, les autres viennent d'une culture hors sol en serre nourris aux pesticides, ou alors ils ont fait la moitié du tour de la planète donc cueillis pas murs et sont probablement aussi nourris aux pesticides. 
Par exemple je n'ai pas acheté une seule tomate de tout l'hiver ! *


Aujourd'hui je commence par UNE RECETTE MALGACHE DÉLICIEUSE QUI VOUS FERA VOYAGER AGRÉABLEMENT !
C'est une recette que j'ai pompée sur un livre (une fois n'est pas coutume). Je ne sais pas s'il est actuellement disponible dans le commerce, moi je l'ai acheté directement à l'auteur il y a plus de quinze ans (oui même pour les livres ça m'arrive de faire "direct producteur", ça fait travailler des amis, et on a une belle dédicace personnalisée ). Et si par miracle Angeline passe par là ça sera l'occasion de prendre contact.
Quand mes enfants étaient gamins c'était une de leurs recettes de légumes préférées. 
J'avoue qu'à l'époque c'était souvent avec des épinards surgelés car c'est un peu long à préparer les épinards frais : il faut un énorme panier d'épinards pour une recette pour 4 personnes. Car déjà on en perd un peu à l'équeutage, mais ils réduisent énormément à la cuisson. 




<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>
LES ÉPINARDS AU LAIT DE COCO (à la cocotte minute)
Recette d'Angéline Espagne pour 6 personnes 
(si vous êtes moins nombreux vous ferez votre propre calcul ou vous en gardez pour plus tard ça se congèle très bien).

(en italique mes modifications ou commentaires)


750g de viande de boeuf coupée en morceau . (Ou du steak haché , mes enfant préféraient comme ça). 
En version végane sans la viande ça marche très bien , il suffit de mettre un peu plus d'oignons. 
1kg d'épinards frais ou une grosse boîte (personnellement je n'aime pas les épinards en boîte, je préfère frais ou alors surgelés)
3 tomates coupées en morceau ou une petite boîte (**) (j'ai essayée sans tomates, ça marche aussi).
1 oignon émincé
2 gousses d'ail écrasées
1 petite boîte de lait de coco
eau 
sel

  • Si vous choisissez des épinards frais , les laver les équeuter et les couper très finement. Mettre de côté.
  • Dans une cocote, faites revenir sans huile la viande, les oignons, les tomates et le sel (moi je met un chouilla d'huile d'olive).
  • Lorsque les tomates sont ramollies, recouvrir la viande d'eau.Fermez la cocotte, au premier chuchotement, réduire le feu et laissez cuire 20 minutes.
  •  Une fois la viande cuite, ajoutez les épinards et l'ail.
  • Mélangez bien, versez ensuite le lait de coco et remuez jusqu'à ébullition complète. 
  • Laissez cuire environ 15 minutes en remuant de temps en temps.
  • Servez avec du riz et du rougail de tomates (rougail*** : facultatif) 
<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Cette recette a l'air sucré-salée mais on n'a pas vraiment cette impression en la mangeant , il faut prendre du lait de coco pour la cuisine pas pour les desserts ou boissons, et ça se marie parfaitement bien avec les épinards 
On peut faire cette recette entièrement bio , moi je trouve le boeuf, le coulis de tomate
Bon appétit ! 
Dites moi si vous essayez cette recette. Et si vous avez d'autres recettes avec des épinards, je suis preneuse 


* Aujourd'hui, je joue un peu avec les limites au niveau légumes de saison, théoriquement les épinards sont plutôt d'automne et début hiver mais on en trouve un peu tout l'hiver par ici , surtout cette année qu'il a fait doux.
**Les tomates et les épinards ne poussent pas vraiment à la même saison, ils se croisent en début et en fin de saison, le reste du temps il faudra se rabattre sur des conserves :  voir un article à paraître en été pour la recette du coulis. Et voir aussi  mon article sur la tarte à la tomate.

*** Rougail = sauce malgache piquante, facultative ici . La recette d'Angéline : 3 tomates fraîches +2 échalotes coupées finement + 1 càc de gingembre et piment écrasés+ 1 citron pressé + 2 cébettes coupées finement + 1/2 combawa,. Mixez.

10/03/2016

L'invitée du mois, coup de cœur pour d’émouvants Chemins de sable



Chantal Bossard conçoit et réalise des carnets : carnets de voyage, carnets de note, livres de bord. Autant d’œuvres uniques inspirées par la découverte de manuscrits anciens dans des petits conservatoires ou des musées du Maghreb et du Proche Orient. Des manuscrits marqués par la traversée des siècles. C'est cette patine des âges que Chantal transmet à ses carnets.

Carnet dans son étui.
“Je veux que la personne qui les touche ressente une émotion. J'aime qu'on les touche, pour ressentir cela. J'utilise beaucoup de matériaux de récupération que j'intègre dans l'épaisseur de la couverture comme des trésors à demi cachés, et j'y apporte ensuite un jeu de calligraphies, d'arabesques, de volutes afin que chacun d'eux ait son identité, simple et complexe à la fois.”

A côté des carnets, Chantal créé des bijoux, des pièces uniques où les matières s'assemblent et se conjuguent pour évoquer les rêves de voyages dans les pays de peuples nomades. Comme avec les carnets, elle leur donne une âme. Les réminiscences de l'origine et de l'âme d'un peuple.
Collier "Lune ruisselante".

Et puis, il y a aussi les tableaux, comme ici, avec ses “lettres du désert”. Des extraits de ses carnets de voyage manuscrits à la plume et mis en scène sur des papiers vieillis avec toujours cette recherche de la patine du temps passé.
Tableaux " Lettres du désert"  

Ses créations ont toutes un lien plus ou moins direct avec ses voyages à pied dans le Sahara, là où elle a découvert ses Chemins de sable. Des voyages réalisés alors qu'elle travaillait encore dans une agence de publicité. Ce sont ces voyages dans les pays de sable puis une rencontre liée à l’écriture qui l'ont conduit dans un petit village du Sud des Cévennes où elle a installé son atelier en 2007.

“J'y partage mes journées entre des activités associatives pour mettre en valeur mon village et les artistes qui y vivent… les petits soins au jardin, un espace qui compte beaucoup pour mon bien-être… quelques caresses à ma petite chienne Mika, un amour de tendresse… et bien sûr, la création indispensable à mon équilibre.”

Il faut dire qu'elle est tombée dedans toute petite et qu'elle a toujours eu le besoin d'inventer et de fabriquer.

A l'adolescence, l'Afrique a commencé à la fasciner et s'il a fallu attendre un bon nombre d'années avant qu'elle n'y pose le pied, la rencontre avec ces horizons infinis a été déterminante pour ses inspirations.
“De mes voyages dans ces pays de sable, je me souviens des longues marches durant des heures sous le feu du soleil. Souvent, je suivais la crête ondulée des dunes, et lorsque je froissais cet ourlet si délicat, je savais que le vent viendrait redessiner le paysage sans attendre.

J'ai aimé me réveiller les matins sur la dune encore froide pour découvrir les traces du petit peuple qui était passé là durant les heures de la nuit, des scarabées, des gerboises, une couleuvre. 
Un sable lisse avec juste ces empreintes racontant l'histoire de la nuit avant de s'effacer quelques heures plus tard dans le souffle du vent.
Je me souviens d’une nuit sans nul doute bien plus extraordinaire que toutes les autres. Juste avant de m’endormir, le faisceau de ma lampe frontale avait croisé le regard furtif d’un fennec qui passait sur le rocher à deux mètres à peine de mon bivouac.Je ne sais pas si j’ai préféré cette incroyable et fascinante vision malgré sa fugacité ou, quelques huit ou neuf heures plus tard, la découverte des empreintes du même animal tout autour de mon duvet. Il m’avait approchée au plus près qu’il était possible. Il avait sans doute fait une pause pour venir respirer mon souffle. J'avais bien conscience ce matin-là que sa présence était d'abord motivée par la recherche de nourriture mais une telle visite, même dans mon sommeil était pour moi comme un grand honneur. La vie sauvage était venue à ma rencontre.”

Ce sont toutes ces empreintes, ces dentelles dessinées par le petit peuple des sables qui ont inspiré Chantal pour choisir le nom de sa boutique : “Chemins de sable” … une évidence.

Aujourd'hui, quand elle crée ses bijoux, ses carnets et livres d'artistes, ses peintures, on y retrouve toujours un peu ou beaucoup de cet esprit nomade qui la nourrit et qu'elle a plaisir à partager.

Ses matières de prédilection sont plutôt naturelles, papier, tissu, soie, lin, chanvre, sable, pierre… et beaucoup de matériaux de récupération.

De la récup parfois insolite … comme ici avec ses tongs vagabondes.
Tongs vagabondes
”Après avoir porté leur propriétaire sur le bitume des grandes villes, la poussière des chemins de terre ou les sables de bord de mer, ces tongs ont cru finir leur vie dans le plastique dur et froid d’une poubelle mais c’est vers d’autres voyages que je les ai invitées pour les faire vagabondes messagères.”
Certaines d’entre-elles, affranchies comme il se doit, ont été confiées à la bonne volonté des employés de la poste qui en ont pris le plus grand soin puisqu'elles sont arrivées entières dans la boîte à lettre de leur destinataire !

Elle vend ses créations grâce à internet mais aussi dans des expositions ponctuelles, des petits salons de créateurs et lors de week-ends de portes ouvertes d'ateliers d'artistes.

Pour retdrouver Chantal et ses Chemins de Sable :
Boutique Etsy
Facebook
Site
Vidéo


N'hésitez pas à réagir , juste là en dessous, ça fera plaisir à Chantal. 

09/03/2016

Mes plumes préférées

Un petit aperçu de mes plumes préférées : geai, lovebird (inséparables) et ara.
Tous les modèles avec les plumes de geai et d'inséparables sont reproductibles (avec des nuances très légères), avec les plumes d'ara unies aussi mais ça sera parfois plus difficile avec les plumes en dégradé (c'est difficile d'avoir le même dégradé d'une plume à l'autre).
Bijoux en plumes d'ara :
colliers, sautoirs dreamcatchers et boucles d'oreilles.
L'oiseau (Rainbow ) vit près de chez moi ,
un ara 100% provençal issu d'un élevage en pPovence

Bijoux en plumes de geai : colliers et boucles d'oreilles.
Récoltées parfois dans la nature,
ou achetées à des éleveurs français.

Bijoux en plumes d'inséparables (lovebirds) :
colliers courts ou longs sautoirs attrape-rêves , 
boucles d'oreilles,
dreamcatchers .
Les plumes proviennent d'oiseaux de compagnie chez un particulier,
ces inséparables sont nés et vivent dans les Alpes.

Voir à gauche LES COULISSES DE LA CREATION : Les plumes "


Je précise que :
- tous les élevages sont situés en France
- aucun oiseau n'est maltraité ni encore moins tué pour lui prendre ses plumes.
- les oiseaux vivant chez les particuliers ont été achetés chez des éleveurs en France
- les plumes d'oiseaux protégés comme les perroquets ne proviennent pas de l'importation mais d'oiseaux nés dans des élevages en France dans la légalité et avec tous les certificats nécessaires

06/03/2016

Bonne fête à toutes les grand-mères

Pour souhaiter une bonne fête à toutes les grand-mères voici un code de réduction valable aujourd'hui, jour de la fête des grand-mères et jusqu'à demain :
 MAMIE15

Une pensée pour toutes les grand-mères. 

15%de reduction dans toutes les boutiques en ligne d'Haliotis :
Haliotis Créations sur ALM
Domi-haliotis sur ALM
Haliotis Creations sur DaWanda
La boutique Haliotis Créations sur Etsy
Et la boutique Haliotis Photos sur Etsy


04/03/2016

Demain , Le Film


Je profite de l'actualité cinématographique pour vous parler d'un film que j'avais adoré. Vendredi dernier, Demain (Le Film) a été récompensé aux césars. C'est pas que j'attache beaucoup d'importance à ce genre d'auto-congratulations du showbizzz mais ça fait plaisir que cet enthousiasmant documentaire ait une vraie reconnaissance.
Si vous l'avez vu , vous savez de quoi je parle, et vous pourrez suivre les liens ci-dessous rien que pour le plaisir ...
Sinon, il faut absolument découvrir ce film documentaire écologique, engagé et optimiste. Il est toujours à l'affiche depuis 13 semaines, et maintenant avec le césar il y a plus de salles (voir les infos Sur le site en lien en bas)

Le thème :
Mélanie Laurent et Cyril Dion ont décidé de parcourir notre monde malade à la recherche des alternatives mises en oeuvre ici ou là. Avec une analyse très pertinente de la situation, un fort optimisme mais sans angélisme ils traitent de l'agriculture, des énergies, de l'éducation, des banques ...et même de la démocratie.

Toutes ces initiatives sont à petite échelle, mais toutes ces "petites" choses positives additionnées peuvent changer le monde. (C'est la part du colibri, évidemment le film est soutenu par le mouvement Colibris).

Une bonne raison d'aller voir Demain Le Film ? 
"Parce qu'il y a un énorme besoin d'espoir pour l'avenir" (Cyril Dion).
La bande annonce :
Bande annonce du film Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurentt
Enfin la bande-annonce définitive de Demain Le Film ! Aidez-nous à la partager un maximum pour que le plus possible de personnes sachent que le film et ses solutions existent. Un immense merci à tous !
Posté par Demain Le Film sur mercredi 11 novembre 2015

Ce documentaire est jouissif, il remonte énormément le moral !

Mon passage préféré traite de permaculture ici un tout petit extrait.
Cultiver autrement ça marche ! Allez voir le film vous serez étonnés à quel point ça marche ! D'après eux un maraîcher peut se tirer un salaire sur 1000 mètres carrés de terrain.

Quelques autres extraits :
Ici la genèse de l'association Incroyables comestibles :
Ici une entreprise hors du commun qui pratique l'économie circulaire, la reforestation, est autonome en eau, en chauffage, a des écarts de salaire de 1 à 4 (contre 1 à 100 dans les entreprises classiques)

Pour tout savoir : Le site

La page facebook 

La bande originale : le clip Tomorow de Fredrika Stahl




01/03/2016

Haliotis sur instagram

Oyez oyez , le compte instagram est créé !
Vous y retrouverez les créations d'Haliotis bien sûr mais aussi mes inspirations , coups de coeurs etc...