DIY : Teintures naturelles aux plantes 100% récup

En haut une serviette décolorée.
Puis de haut en bas
les couleurs obtenues avec :
- du thé vert
- du thé noir
- du café
- du brou de noix
- du brou + curcuma
- du curcuma
J'ai dans l'idée une réalisation utilisant cette série de serviettes brodées datant de ma grand mère et ma grand tante (hé, hé, peut être un prochain DIY si j'arrive au bout de mon idée..).
Bref, pour cela j'ai besoin de multiplier les couleurs tout en restant dans des tons naturels, alors j'ai cherché des moyen de teindre naturellement avec des plantes.

J'ai récemment restauré un meuble en le teignant avec du café. (Humm , encore un prochain DIY ? peut-être...)
Et comme il me restait de la teinture, j'ai teint une serviette ancienne pour voir un peu ce que ça donnait : pas mal du tout . De fil en aiguille je me suis fixée sur de la récup au niveau de la cuisine, des ingrédients que je réutilise au lieu de les jeter :
- du marc de café
- des feuilles de thé vert usagées
- des feuilles de thé noir usagées
- du brou de noix (la peau de la noix qu'on jette dès la cueillette)
- du curcuma usagé

Tout cela en simple décoction, très facile à réaliser.

Avec ces 5 ingrédients j'ai réalisé un éventail de couleurs qui convient bien pour mon projet.





Les serviettes étaient très jaunies et tachées par l'âge. Je les ai lavées et j'ai dû en décolorer certaines pour enlever les dernières taches qui ne seraient pas couvertes par les teintures claires.
Ne me demandez pas comment je les ai décolorées, je  serais obligée de vous dire que j'ai utilisé de la javel... je sais ce n'est pas très bien mais je ne connais rien de mieux pour décolorer un tissu (si vous avez un truc , je suis preneuse).

Pour toutes ces teintures il faut :
- Une casserole assez grande pour y tremper le tissu à teindre.
- Une boule à thé ou une mousseline fine adaptée pour contenir l'ingrédient qui se trouve en feuille ou en poudre.
- une cuillère 
- Du gros sel pour fixer la couleur.
- Des gants (surtout dans le cas du brou de noix et du curcuma).
- Et évidemment l'ingrédient colorant de votre choix. 
c'est tout


1° Faire une décoction jusqu'à l'obtention d'un jus bien coloré. Utiliser un objet filtrant : boule à thé ou mousseline fine (ou ce que vous avez).  Pour la quantité : je donne des exemple ci-dessous à adapter selon vos besoins.
Astuce : pour tester l'intensité de la teinture : on trempe une petite bande de tissu (ou un bout de papier absorbant) de temps en temps  dans le liquide, ça vous donnera la couleur exacte de votre tissu. Si c'est trop clair on rajoute de l'élément colorant,ou on prolonge la décoction, si c'est trop foncé un rajoute un peu d'eau. Le temps de décoction donnés ci-dessous sont à titre d'exemple il vaut mieux vous fier à votre petit test.
2° Ajouter une bonne poignée de gros sel qui aidera à fixer la couleur
3° Plonger le tissus dans la teinture sans retirer l'élément colorant. Agir si possible sur le feu (si le tissu le permet), ça sera plus efficace d'autant plus que l'ingrédient continuera à diffuser. Sinon hors feu le plus chaud possible en fonction du tissu (faire un essai avant?)
On pourrait se passer d'un ustensile filtrant mais si des grains ou des feuilles s'incrustent un peu dans le tissu à teindre ça peut créer des taches alors si vous souhaitez que la couleur soit uniforme il vaut mieux isoler l'ingrédient colorant dans une boule à thé ou une mousseline fine.
On peut aussi filtrer avant de plonger le tissu dans la teinture.

Il y a quelques variantes ou précautions à prendre selon l'ingrédient choisi. Voir ci-dessous.

Teinture au marc de café : 

Avec le marc de café on obtient un beige intense (sur la première photo : 4ème en partant du haut)

J'ai récolté pendant quelques jours le marc du café quotidien. Pour une serviette : le marc de 3 tasses de café. 
Je l'ai mis dans une mousseline fine que j'ai bien refermée. Le marc étant en poudre, la boule à thé ne convient pas : ça passe par les trous. 
Décoction : 15 à 20 minutes
(Astuce : on peut intensifier la couleur en récoltant le jus qui tombe inévitablement sous le percolateur dans la grille prévue à cet effet et qu'on ne pense pas à vider souvent : il s'y trouve un café un peu évaporé bien concentré. On le rajoute dans la décoction. Les fées du logis passeront cette étape car la grille nettoyée tous les jours sera vide.) 



Teinture aux feuilles de thé usagées :
La teinture au thé est bien connue.
Avec le thé noir on obtient un beige proche de celui du café mais plus clair et un peu plus "chaud".(Sur la photo de l'éventail de couleurs : 3ème serviette en partant du haut.) 
Avec le thé vert on obtient un kaki clair.(2ème serviette en partant du haut.) 
Les nuances de couleur dépendront de la quantité de thé, leur intensité dépendra de la quantité utilisée. 

Comme pour le café , j'ai mis de côté les feuilles après avoir bu mon thé. J'ai utilisé 2 boules à thé bien garnies pour une serviette ( les restes de deux grands bols de thé équivalent à 4 tasses de thé). 

Décoction : 15 à 20 minutes maxi. 





Teinture au curcuma :

Le curcuma donne une superbe couleur jaune vif. (Sur la photo de l'éventail de couleur : serviette tout en bas)Si on mélange brou de noix et curcuma on obtient un ton un peu plus foncé tirant dur le moutarde. (Troisième serviette en partant du bas.)
J'ai eu l'idée d'utiliser ça en voyant des taches sur mon plan de travail après la réalisation de sirop de curcuma. (Non , pas encore un DIY ?! Va savoir...) 

Bref en voyant ces taches très tenaces sur mon plan de travail j'ai récupéré la mousseline encore pleine de curcuma et je l'ai remise dans de l'eau chaude pour faire un essai de teinture. C'est ma plus belle réussite pour l'instant ! Ce jaune est très beau : vif mais naturel. 

2 cuillères à soupe de curcuma en poudre ont servi pour teindre 1 serviette + des petits napperons pour les dreamcatchers.
Mais on peut aussi utiliser du curcuma frais en racine.
Décoction 15 minutes.

Attention : il faut mettre des gants sinon vous aurez les ongles jaunes .


Teinture au brou de noix :

Le brou de noix donne un joli marron . (Sur la photo de l'éventail de couleurs : 2ème serviette en partant du bas.)Si on mélange brou de noix et curcuma on obtient un ton un peu plus clair tirant dur le moutarde. (Troisième serviette en partant du bas.)
On peut obtenir un marron bien plus foncé que cela si on concentre un peu plus le jus.
C'est la teinture naturelle la plus foncée que je connaisse. Elle existe dans le commerce essentiellement pour teindre le bois mais elle peut teindre beaucoup d'autres choses. 
Attention aux mains : les gants sont indispensables car les taches de brou de noix ne partent pas au lavage des mains !!! Si vous avez déjà cueilli des noix vous même vous le savez déjà pour avoir été obligé les jours suivants de cacher vos mains derrière votre dos en parlant aux gens. 
On ne trouve généralement pas de noix dans le commerce avec leur brou, elles en sont débarrassées juste après la cueillette. Donc si vous avez la chance d'en avoir chez vous ou chez un proche, c'est parfait. Ou en promenant si vous trouvez un noyer abandonné, mais gaffe aux propriétés privées. Sinon, on peut acheter du brou de noix aurayon teinte à bois, généralement en poudre, mais là c'est plus de la récup ni de le teinture gratuite, elle aura juste l'avantage d'être naturelle par rapport aux teintures chimiques pour tissus. 

J'ai ramassé des noix au sol dont le brou était déjà un peu noir mais ça marche aussi avec le brou plus vert, la nuance de couleur sera un peu plus chaude je pense.
Pour cette serviette j'ai utilisé 7 brous de noix. 

Placez vous dans l'évier pour prélever le brou car si des morceaux s'éparpillent ça va tacher la cuisine. 
Si le brou est comme le mien un peu décomposé ,  rincez les noix après pour pouvoir les stocker sans tout tacher. 
Mettre les morceaux de brou dans une mousseline fine. 
Décoction 5 à 10 minutes. C'est très rapide, contrairement aux autres ingrédients de ma liste le brou va teinter l'eau très vite et donner très vite un jus marron foncé très opaque. 



Lorsque c'est fini : bien laver le tissu à l'eau FROIDE avec un peu de lessive ou du savon, et rincer jusqu'à ce qu'il ne rende plus de jus coloré . Le tissu va un petit peu éclaircir pendant l'opération.

Voilà, c'est fini !


Bonne teinture.
Et n'hésitez pas à commenter !

Il y a mille autres teintures possibles avec des plantes. N'hésitez pas à nous faire part de vos trouvailles en la matière.


Le mois prochain avec ma classe on va avoir une animation pour fabriquer des encres végétales, je vous ferai part de mes découvertes dans un article fin novembre. 




Commentaires

  1. très jolies ces teintes naturelles! peut-être qu'il faut tester les feuilles de menthe pour un joli vert ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      Oui peut-être avec de la menthe mais alors bien écrasée et en grande quantité car les feuilles comme ça ça donne une infusion très claire et je ne suis pas sûre qu'n décoction ça soit beaucoup mieux .
      Il m'en reste dans le jardin, je peux essayer.
      Si tu as le temps d'essayer ...
      à bientôt

      Supprimer
  2. tu devrais essayer avec des épinards

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas c'est vrai que le jus de cuisson est bien foncé.
    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, la teinture tient bien au lavage? est-ce qu'elle ne migre pas sur les autres vêtements? merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Merci d'être passé(e) par là.
      On peut laver à la main mais je ne l'ài jamais utilisé pour des vêtements, seulement pour des objets de déco donc peu ou pas de lavage. Je pense qu'il vaut mieux ne pas compter que ça tienne longtemps sur des vêtements. Par contre si ça a bien été lavé au depart pour faire dégorger et bien trempé avec du sel: ça ne migrera pas.
      Bonne journée.

      Supprimer
    2. Si quelqu'un a testé sur des vêtements et à des conseils à donner pour ce cas particulier... À vos claviers.
      J'ai vu entre temps quelque chose à ce propos sur internet mais j'ai oublié de l'enregistrer, il faudrait que j'essaie de le retrouver.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Astuce : comment rendre vos coquillages flambants neufs