29/04/2015

Et si on mangeait des fleurs sauvages ?(2)

Modifié le 08/04/16.
Fleur de pissenlit

La semaine dernière après la salade de pissenlit , je vous avais promis la recette de la cramaillote.
Qu'est-ce que la cramaillote ? Une gelée de pissenlit appelée parfois aussi miel de pissenlit car elle a l'aspect et la consistance du miel liquide.

J'ai découvert la cramaillote  dans une foire bio où j'exposais. J'ai goûté par curiosité , j'aime bien l'idée de manger des fleurs, et je n'ai pas été déçue, c'est fin, un peu fleuri, très doux bien sûr mais avec une petite pointe d'acidité . Le pot étant fini depuis longtemps, je me suis dit que j'allais essayer d'en faire moi-même.
Cramaillote : gelée de pisenlits



Recette de la cramaillote 

Ingrédients :
pour deux pots
- 200 gr de fleurs de pissenlit (environ 250 fleurs). 
- 1/2 litre d'eau
- 1 citron non traité 
- 1 pomme bio
- 100 ml de jus de pomme. Beaucoup de recettes ont du jus ou des fruits en plus grande quantité, j'ai essayé d'en mettre en quantité raisonnable car si il y a trop de fruits ce n'est plus de la cramaillote mais de la gelée de fruits Les fruits sont indispensables pour la consistance sinon ça fait du sirop et pas de la gelée.
- 400 gr de sucre roux (cassonade) environ (je me refuse à utiliser des sucres spéciaux pour la confiture, mais bon, vous faites comme vous voulez pour le sucre, sachant qu'avec le sucre roux le résultat sera moins limpide).

Réalisation :                                           
<1h sans compter la récolte.

Récoltez les fleurs, de préférence en milieu de journée quand elles sont bien ouvertes.
Rincez les. Égouttez les bien.

Puis faites sécher au soleil pendant au moins une heure. Attention à ne pas les laisser sécher complètement,  on n'est pas en train de faire un herbier 😋.

Détachez les parties jaunes (pétales pistils et étamines) des vertes (bractées). Bon courage !!!!


Cuisson :

1- Mettez les pétales dans de l'eau chaude avec le citron et la pomme coupés en quartiers. Faites bouillir environ 20 mn : les morceaux de pomme doivent s'écraser. Le liquide diminuera un peu.

2- Filtrez en pressant  bien pour récolter TOUT le jus. On a perdu du liquide à la cuisson. Si on presse bien on revient à peu près à 1/2 litre.

3- Ajoutez le sucre. Normalement il faut 80% de sucre par rapport au poids du jus. Si vous êtes perfectionniste : pesez. (Sinon, respectez bien les proportions de la recette)
Cuire encore au moins 20 mn  jusqu'à obtention d'une consistance de gelée *. Écumez la mousse blanche formée en bouillant, la cramaillote sera plus limpide.

1 faire cuire les pissenlits avec les fruits et l'eau, 2 filtrer,
3 cuire le jus avec le sucre.

Mettre dans des pots stérilisés*, retourner les pots pendant qu'ils refroidissent. ça se conserve quelques mois avant ouverture. Mettre au frigo après ouverture.
La cramaillote est souvent appelée de façon imagée :
miel de pissenlit.

Et voilà ,
La cramaillote est bien sûr excellente en tartine 
comme n'importe quelle gelée de fruit, 

mais elle peut aussi  accompagner du fromage

BON APPÉTIT !!!




* Dans la recette de la confiture de figues il y a les astuces pour savoir si la confiture a la bonne consistance, stériliser les bocaux etc.


Cliquez ici pour apprendre à reconnaître les pissenlits. 
En cliquant ici  ou ici vous saurez tout sur le pissenlit.
En cliquant  vous aurez tous les renseignements sur les bienfaits du pissenlit.

Et ça c'est mon article de la semaine passée avec ma recette simplissime de salade de pissenlit.

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour une omelette de fleurs de pissenlit

Au fil des mois, je mettrai d'autres articles sur les cueillettes et consommation de plantes sauvages. Guettez-les. Vous pouvez suivre les publications par E-mail , voir dans la colonne de gauche, ou devenir membre (tout en bas). 
En attendant la suite, si vous vous intéressez aux cueillettes sauvages, vous pouvez suivre ces liens :

Ce livre peut être intéressant : cueillettes sauvages

Et sur le blog de Clémentine la mandarine vous trouverez un article sur le thème de la cueillette sauvage. A lire si on veut se lacer dans les cueillettes sauvages. 


Un petit rappel : ON NE MANGE PAS SI ON N'EST PAS SUR DE CE QUE C'EST !!!!
Mais aucune fleur ressemblante au pissenlit n'est toxique.  

Bonnes cueillettes et bon appétit !

D'autres recettes avec des fleurs :

26/04/2015

Les nouveautés de la semaine : le retour des colliers dreamcatchers, et bien d'autres choses.

Tout d'abord voici un nouveau collier dreamcatcher : plume d'ara et plume d'oiseau inséparable (love bird en anglais, c'est plus joli !), et au centre de la toile un minuscule coquillage phasianelle.
Les plumes viennent d'oiseaux de compagnie, elles sont tombées naturellement lors de la mue. Le coquillage est tiré de ma collection personnelle de coquillages de méditerranée, je l'ai récolté en corse , vide bien sûr.
Collier dreamcatcher_plumes multicolores
Réglable 
J'EN PREPARE UNE SERIE QUI SERA EN LIGNE LES PROCHAINS JOURS.
Retrouvrez les dans mon Webshop Haliotis Créations, onglet en haut.

Encore une plume avec ce collier Ois'Elle à plume de paon. La plume provient d'un élevage d'oiseaux d'ornement et est tombée naturellement. Tour de cou en métal rigide.
Collier Ois'Elle_paon.
Plume naturelle aux magnifiques couleurs et reflets métalliques changeants : vert, bleu, mordoré, parfois mauve. 
Retrouvrez le dans mon Webshop Haliotis Créations, onglet en haut.

Il y a aussi des nouveaux bijoux végétaux .
- Boucles d'oreilles pétales de pensées jaunes et violetes.
- Collier Ginkgo biloba.
Comme d'habitude j'ai séché les végétaux sous presse comme pour un herbier puis je les ai patiemment résinés couche après couche sur les deux faces.
Boucles d'oreilles Elfine_pensées_jaunes et violettes.
Crochets plaqués argent ou argent massif.
Collier  Ginkgo
Feuille jaune d'or (couleur d'automne) résinée.
Petit pendentif feuille plaquée argent
perle de verre
Retrouvrez les dans mon Webshop Haliotis Créations, onglet en haut.

Et j'ai mis à jour ma boutique photo avec d'anciennes photos plus des nouvelles prises ce printemps dans le jardin.
Nouvelles photos printanières :
tulipe, pissenlit, myosotis. 
Voir l'onglet en haut l'onglet Haliotis Photos (boutique en ligne sur Etsy).

22/04/2015

Et si on mangeait des fleurs sauvages ?(1)

Cette semaine et mercredi prochain, sur le blog d'Haliotis c'est recettes avec des pissenlits. 

Le jardin commence à être bien vert et l'herbe pousse vite ! Alors avant la première tonte de l'année j'en profite tant que je peux : photo macro, cueillette pour faire des bouquets et cueillette pour consommer .

Il n'y a pas beaucoup de fleurs cette année. Parfois la prairie est toute fleurie, pas cette année.
Donc pour les photos macro comme pour les bouquets c'est pas top, mais pour la consommation , on a tout de même quelques pissenlits et : le pissenlit c'est très bon ! 
C'est bon au goût et aussi pour la santé essentiellement pour le système digestif. En cliquant ici vous aurez tous les renseignements sur les bienfaits du pissenlit.

Quant aux herbes sauvages à cuisiner : en plus des feuilles de pissenlit, j'ai beaucoup de ciboulette, des épinards sauvages et des orties, et la mélisse qui commence à peine à sortir . C'est tout pour l'instant. Plus tard il y aura entre autre la roquette, et en été le pourpier. J'en ferai un autre article, ou plusieurs, peut-être un à chaque saison... à suivre...

Bref,
aujourd'hui à midi, c'était salade de pissenlit. 
Voilà ma recette maison, mais vous pourrez la modifier en fonction de ce que vous trouvez dans votre jardin ou au bord des chemins.

Recette (maison) pour 2 personnes. 

Les fleurs et plantes sauvages :
- une grosse poignée de feuilles de pissenlit.
- plus 4 fleurs de pissenlit (ou plus, mais j'ai préféré garder les autres pour la cramaillote ) .
- facultatif : une petite poignée d'autres feuilles de salade sauvage, moi j'ai pris des blettes sauvages, ça peut être autre chose qui pousse par chez vous.
- une petite poignée de ciboulette
- un peu de mélisse (plus ou moins selon les goûts moi j'adore ça, ça parfume bien toutes mes salades d'été ou printemps.

Les plantes cultivées :
- deux cébettes (= récup d'oignons germés)
A gauche : pissenlit, mélisse, "blettes" sauvages et cébettes récolte du jour
A droite la ciboulette cueillie il y a quelques jours et qu j'ai gardée dans un vase.
Il faut bien laver et essorer tout ça comme une salade normale.
Ensuite il faut enlever les queues et les grosses nervures des feuilles de pissenlit et des blettes.
On ne prend que la partie blanche et vert clair des cébettes, donc enlever les racines (bien sûr) et les extrémités des feuilles vertes (exactement comme on ferait pour un poireau).
La ciboulette et les cébettes se coupent en rondelles.
Les fleurs de pissenlit : je les ai laissées entières pour faire joli mais on mange seulement les pétales.

Et voilà :
On a mangé cette salade avec des petits flans de légumes maison
(carottes, chou fleur, fromage, lait, paprika, tout bio et en circuit court). 


Ma recette maison est vraiment frugale, mais c'est un régal !
(Voilà que je fais des vers maintenant).
Mais sur ce site vous trouverez plein de recettes bien sympathiques venant de différents blogs :  recettes de pissenlit 
Et ce livre peut être intéressant : cueillettes sauvages



Identification des plantes :
Le pissenlit tout le monde connait , on repère de loin les fleurs jaunes et/ou les célèbres graines. On ne peut pas se tromper. 
Il faut cueillir les feuilles quand elles sont jeunes.

En cliquant ici  ou ici vous saurez tout sur le pissenlit.
En cliquant  vous aurez tous les renseignements sur les bienfaits du pissenlit.

Les blettes sauvages , ça ressemble à des blettes en plus petit et avec une queue beaucoup plus fine.
Il faut cueillir les feuilles très jeunes, quand elles sont encore tendres, sinon on ne peut pas les manger en salade, il faudrait les faire cuire.


La mélisse, ça sent comme la citronnelle et ça a le même goût que la citronnelle mais les feuilles ressemblent à de grosses feuilles de menthe. On ne peut la confondre avec rien d'autre.
En plus c'est bon pour la santé, notamment pour le système nerveux et le système digestif. En cliquant ici ou vous aurez toutes les infos.


A gauche la ciboulette, c'est un petit bulbe avec de très longues feuilles. Ça sent l'oignon frais. Les feuilles sont très fines et très longues d'un vert un peu gris et leur particularité c'est qu'elles sont tubulaires, on ne peut donc pas les confondre avec une autre plante. 
 A droite les cébettes c'est en fait des oignons germés. Dons ce ne sont pas des plantes sauvages mais de la récup : on a mis en pot des oignons germés pour ne pas les jeter.


Et j'ai commencé à récolter des fleurs de pissenlit pour faire de la cramaillote. Vous ne connaissez pas la cramaillote ? Alors, rendez-vous la semaine prochaine pour l'article du mercredi. 



Et vous , vous mangez des fleurs et plantes sauvages ? 




20/04/2015

C'est le printemps ! il n'y a pas que les hirondelles qui reviennent ...

Il y a aussi les boucles d'oreilles végétales :

Boucles d'oreilles pensées jaunes et violette collection ELFINE :
Boucles d'oreilles ELFINE_pensée jaune et violette
29€
A retrouver bien sûr dans la boutique Haliotis Créations.

D'autres boucles d'oreilles végétales vont suivre dans les prochaines semaines. Surveillez les publications. Vous pouvez vous abonner aux nouvelles publications en cliquant dans la colonne de gauche.  

19/04/2015

Les nouveautés de la semaine.

J'ai étoffé la collection des bracelets Croisière.
On a maintenant le choix entre 2 versions et 7 couleurs !

Au choix 1 tour de poignet (oursin environ 2 cm) ou 2 tours de poignet (oursin environ 2,5 cm).

Couleurs au  choix.
Voilà celles qui sont en stock mais si vous voulez une autre couleur contactez-moi.
Bracelets CROISIÈRE  oursins et bout de bateau.
1 tour : 22€ ou 2 tours : 23€
Couleurs au choix : violet, rouge, gris, noir, gris chiné, vert moucheté, bleu. 



Retrouvez les dans le webshop Haliotis Créations 

Et voici des colliers CROISIÈRE :
Même principe que les bracelets = oursin solidifié + cordelette de qualité marine (bout de bateau ou ligne de kitesurf...en polyester).
Fermoir magnétique.
Colliers CROISIÈRE 27€
Oursins et bout de bateau.
D'autres couleurs sur commande. 
 Pour ceux-ci le lien est en dynema : fibres synthétiques grises aux reflets métallisé, TRES résistantes. Ici les fibres ne sont pas tressées mais ont un aspect effiloché.

Colliers CROISIERE 27€
Oursins et dynema.
Version courte ou version longue. 

Retrouvez les dans le webshop  Haliotis Créations 


15/04/2015

CoucouKoulou, meeting créateurs

Depuis quelques semaines Haliotis est chez Coucoukoulou avec une douzaine d'autres créateurs.




Et voici tous les créateurs présents dans cette boutique 
CoucouKoulou
(Meeting créateurs)

CoucouKoulou (vêtements métissés)
Somiss 
Wara (chaussures)
Dejà Vu (bijoux en nacre décorée)
Les 3 Petits Boutons (accessoires déco enfants)
LeZabi (vêtements enfants)
Green Divison (vêtements bio)
Mapapalo (bijoux en "or végétal")
La Robe à petits pois (vêtements et accessoires)
Safyka (bijoux très féminins)
Jivani  (sacs d'inspiration wax)
et bien sûr Haliotis (bijoux nature : plumes et végétaux)

(Pardon si j'en oublie)


L'invitée du mois : Joëlle B

Le 15 de chaque mois une créatrice est à l'honneur dans le blog des Fantaisies d'Haliotis.





Ce moi-ci je vous présente Joëlle B une céramiste Que j'ai découverte sur Etsy et qui habite dans le var, à Entrecasteaux, pas très loin de chez moi.

Joëlle B c'est :
..... des idées qui fourmillent dans la tête, inspirées par tout ce qui l'entoure.
..... de la minutie et de la patience, de l'optimisme et de l'humour.
..... un peu de rigueur et un esprit scientifique pour expérimenter les multiples techniques céramique.
..... et de la disponibilité pour répondre à toutes questions ou demandes spéciales. 





JoëlleBCreations c'est un atelier très bucolique qui transforme la terre,  l'eau et le feu  en :


  •  Des bijoux minimalistes et design 





  • Des bijoux pleins de fantaisie et parfois d'humour. Elle a même fait un collier Shadocks là au milieu !



  •  Des colliers à parfumer avec deux demi-sphères magnétiques que l'on peu imprégner de parfum ou huiles essentielles. Ça, c'est son produit phare



  •  Des fourmis en déco. Original et parfois même un peu dingue, j'adore !



  •  ... 



  •  Et le plus étonnant





    • J'adore mon collier  avec ses petites fleurs ! Et comme en général il ravit mes petites élèves quand je le met ... ça prouve une chose : Joëlle et moi on a un point commun : on est de grandes enfants. 



      Retrouvez les créations de Joëlle B dans sa jolie boutique en ligne : JoelleBcreations sur Etsy 
      Ou sur sa page facebook JoëlleBcréations qui en est à ses balbutiements mais qui s'étoffe. 


      Retrouvez la en vrai à Cotigqnac tous les week-ends de mai : expo à L'Atelier (infos sur sa page facebook). 


      J'oublie parfois de préciser : les invités sont invités c'est à dire qu'ils ne paient rien en échange. Et quand je met une photo de moi avec une création je ne l'ai pas reçue en cadeau pour la parution de l'article. 

      14/04/2015

      Une récolte qui commence à sentir l'été

      Déjà ? ! ? !
      Et oui , c'est la saison des premiers bains (avec combi) et les récoltes de coquillages qui commencent :

      La récolte de dimanche est un peu maigre vue comme ça mais ce sont de très beau spécimens, c'est un bon début.


      Je précise, (si c'est encore nécessaire ?) que tous les coquillages sont ramassés vides la plus part du temps au cours de mes baignades, et nages en mer. C'est le cas de ceux-ci.
      Parfois sur la plage, dans le sable, mais c'est plus rare sauf pour les macrocoquillages.

      13/04/2015

      NOUVEAU : bijoux oursins, collection CROISIERE

      Voilà une nouvelle collection en train de naître.

      Vous vous souvenez de mes bracelets oursins de l'été passé ? 
      Oursin + fausse suédine

      Cette année, j'ai voulu aller plus loin avec cette nouvelle collection  : des oursins montés sur du bout de bateau (ou d'autre engin nautique).
      "Cordelette" si vous préférez mais sur un bateau on dit "bout" !
      Il n'y a aucun autre élément à part l'oursin et le lien. Le bout est noué façon nœud de marin et le look est résolument nautique d'où le nom de la collection : "CROISIÈRE".
      Pas de fermoir : l'oursin passe dans une boucle.
      REGLABLE par noeuds.

      Les oursins sont toujours résinés avec une résine qui résiste à l'eau (même à l'eau de mer) et le bout en polyester ou dyneema résiste à tout : eau, soleil, est imputrescible et très résistant.
      Donc :
      LE BIJOU EST TRES RÉSISTANT A LA BAIGNADE

      Voilà les premières créations : 
      Bracelet CROISIERE_violet
      oursin blanc et violet des îles du Cap Vert 2 cm
      + cordelette en polyester violet 1mm
      Réglable par noeuds
      22€ 


      Bracelets CROISIERE : oursins blancs et violets des îles du Cap Vert 2 à 3 cm
      + cordelette en polyester 1 à 2 mm
      REGLABLES par noeuds

      - CROISIERE _violet : voir ci-dessus.
      - CROISIERE2_rouge : oursin 2,5 cm, cordelette 1,5 mm  ,2 tours de poignet.23€
      - CROISIERE+_noir : Oursin 3cm , cordelette 2mm, nombreux tours de poignet.23€
      Ils sont montés pour un très petit poignet (le mien : 15 cm) et il suffit de défaire le nombre de nœuds nécessaire pour que ça aille à votre poignet.Jusqu'à 18 cm environ.  Sinon, vous me dites le tour de poignet et je fais en fonction. 


      Il y a aussi des colliers prévus dans cette collection CROISIERE. En voilà un premier , je vous en montrerai plus dans quelques jours, quand j'aurai fini les tours de cou en dyneema.
      Collier CROISIERE
      Demi oursin de Méditerranée vert  6 cm façon "doonut"
      + cordelette verte mouchetée en coton (toujours en bout de bateau)
      fermoir magnétique boule.


      12/04/2015

      Les nouveautés de la semaine

      Cette semaine végétal + plumes + coquillage !


      Un bracelet d'une toute nouvelle collection : "CROISIÈRE" avec oursin et bout marin.
      Bracelet collection CROISIÈRE :
      Un petit oursin des îles du Cap Vert sur un bout marin (polyester) très fin (1 mm).
      L'oursin est solidifié par une résine invisible et résistant à l'eau.
      Le bout est imputrécible, ne se détend pas et ne retrécit pas.
      Pas de fermoir : l'ourisn se passe dans une boucle.
      Réglable par des noeuds. 
      Il y a d'autres bracelets et colliers dans cette collection croisière . Je vous dévoile tout cela très bientôt.
      Guettez les parutions cette semaine. Pour être informé des nouvelles publications par mail voir dans la colonne de gauche "suivre par Email".


      Une bague à inclusions végétales.

      Bague collection Tableau, pensée orange :
      Coeur de pensée
      Diamètre 2cm
      Support plaqué argent réglable taille M  (2 cm ou plus)


      Des boucles d'oreilles à plumes.
      Crochets plaqués argent (possibilité de mettre des crochets argent massif ou acier chirurgical).

      Boucles d'oreilles collection Perroquet :
      - Une paire de boucles d'oreilles Perroquet petites plumes multicolores (vert + orange + bleu).
      Sur petite chaîne, longueur totale 8cm
      - Une boucle d'oreille unique bicolore (vert+ jaune).
      Sur chaîne, longueur totale 9cm.


      09/04/2015

      L'article printanier du mercredi : petit guide photo

      Ce n'est pas un cours de photo, mais voici qui peut vous aider si vous êtes plus ou moins débutant et souvent déçu par le rendu de vos photos de fleurs.

      Juste les règles de base et les écueils à éviter. 
      Je vais aborder en parallèle les compact et les reflex. Quand je dis compact, j'englobe les smartphones.

      J'aborde ici la photo de fleur (pas un champ de fleur) donc soit des photos "normales", soit proxiphotographie ou  macrophotographie.

      Ah, c'est quoi la différence macro/proxi ? 

      - Une proxiphotographie c'est quand  la photographie finie du sujet a une taille plus importante que la taille réelle. je vous entends faire des "? ? ?" Alors voilà un  exemple : la fleur en vrai mesure 5 cm et elle est prise en gros plan : son image prend toute la place sur la photo qui fait bien plus de 5 cm. C'est plus clair comme ça ? 
      - De manière classique, une macrophotographie est une photo dont la taille du sujet sur le  négatif  est plus grande que la taille réelleMais avec l'arrivée des capteurs numériques , ça ne veut plus dire grand chose, et on englobe souvent les deux sous le même terme. 
      En général, il est impossible d'atteindre la taille macrophotographie avec les zooms  « macro » ou  la position « macro » des appareils photo numériques compact et bridge et les smartphones. Le plus souvent, les clichés obtenus avec ces appareils relèvent de la proxiphotographie (même avec le programme "macro"). Pour faire de la vrai macrophotographie il faut un reflex et un bon zoom macro. 

      - Et avec un appareil qui n'a pas de position macro ni zoom macro , on fait des photos de fleurs "normales", c'est pas une raison pour les bâcler.

      Exemples :
      macrophotographie


      proxiphotographies

      photo de fleur "normale" ni macro, ni proxi



      Le matériel : 

      Le but n'est pas de vous faire acheter un nouvel appareil, mais de faire au mieux avec ce que vous avez, ou vous aider à choisir entre vos différents appareils si vous en avez plusieurs (appareil photo, smartphone, tablette ...)
      Je parle seulement des appareils numériques (on va laisser tomber les bons vieux appareils argentiques : plus personne n'en a sauf ceux qui n'ont pas du tout besoin de moi pour réussir leur photos).
      • Compact = petit appareil de forme compacte tout automatique avec quelques programmes spécifiques dont éventuellement le programme macro. Généralement le capteur est pas top, l'optique non plus sauf dans le très haut de gamme. 
      • Smartphone : ils se rapprochent des compact. Mêmes défauts, mêmes qualités avec des tas de gadgets en plus... no comment. 

      • Bridge = "gros compact" utilisable au choix en automatique avec différents programmes mais aussi avec certaines fonctions réglables en semi automatique. Le zoom peut être optique ou numérique (voir plus bas). c'est un peu entre le compact et le reflex. 
      • Reflex = appareil plus volumineux avec des objectifs interchangeables. Visée directe, l'écran ne sert que pour visionner les photos. Il fonctionne au choix en automatique ou programmes ou semi automatique en fonction du paramètre choisi, ou tout manuel (là c'est pour les pros). 
      Quelques trucs à savoir :

      1. La tablette est à bannir pour la photo de fleur , pas assez maniable. Et puis qualité pas top.

      2. Les pixels :
      Le nombre de pixels ne fait pas tout : mon smartphone a un appareil photo de 20 méga pixels et il fait de bien moins bonnes photos que mon reflex qui date un peu avec ses 10 méga pixels. Avec les photos de mon reflex a 10 méga j'ai fait des agrandissements 20x30 nickel !
      LE NOMBRE DE PIXELS NE COMPENSE PAS UN MAUVAIS CAPTEUR NI UNE MAUVAISE OPTIQUE, la preuve :



      3. Utiliser la fonction macro sur les compacts et bridges (pour faire de la proxiphotographie:

      • Un compact ou un smartphone avec une fonction macro que l'on peut identifier par ce genre de pictogramme de fleur  Mais parfois c'est du bidon. Cette fonction doit correspondre à un angle pas trop large+ la possibilité de se rapprocher du sujet + une grande ouverture du diaphragme. 
      • Un bridge avec la fonction macro. Là c'est généralement plus sérieux , mais pas toujours. A vérifier donc aussi. Exemple : j'avais un bridge dont la fonction macro permettait la mise au point jusqu'à 1 cm du sujet !!!  L'ouverture à 4 . Ca aurait pu être nickel , mais il y avait un hic : il se mettait en grand angle . Au début j'ai galéré mais comme je pouvais me rapprocher très près, ça compensait. J'arrivais au moins à faire des proxi acceptables. 
          
      Photos prises avec mon ancien bridge en position macro. 

      4. L'objectif macro + reflex, c'est le top :

      Dans le cas d'un reflex  il faut avoir un objectif macro pour faire de la macrophotographie. L'objectif macro standard = 100 mm allant jusqu'à une très grande ouverture (ex 2.8mm) mais là il faut casser la tirelire. C'est ce que j'ai fini par faire. Mais il faut être passionné.
      Seul un reflex et un objectif macro peuvent obtenir ce résultat.
      Je n'ai pas du tout du matériel haut de gamme mais c'est suffisant.
      Mon appareil : Pentax K 200D,
      mon objectif : Pentax 100 mm macro.
      ouverture : f8
      5. On peut utiliser aussi un objectif "normal" sur un reflex :
      Un bon zoom ou télé objectif au delà de 100 mm peut faire l'affaire pour de la proxi.
      Si la mise au point ne peut pas se faire de très près : faites une photo "normale" la plus rapprochée possible, c'est joli aussi.  
      Avec mon reflex avant d'acheter l'objectif macro.
      Donc avec le zoom 70_200 mm

      5. Le zoom optique ou numérique :

      Le zoom numérique : il est le seul zoom des compacts et smartphones. il ne faut pas l'utiliser ! Pourquoi ? Parce qu'il ne fait que "découper" la photo comme vous pourriez le faire en post-traitement sur l'ordinateur, donc il enlève des pixels. Il vaut mieux se rapprocher.
      Il ne faut utiliser le zoom que s'il est optique c'est à dire qu'il agit comme une loupe en grossissant le sujet (donc sans enlever des pixels à la photo). Evidemment les objectifs zooms des reflex sont optiques. Les zooms des bridges souvent aussi. C'est très bien indiqué dans les descriptifs des appareils. 



      Mon avis : il vaut mieux un bon bridge qu'un reflex avec un mauvais objectif. 

      La prise de vue :

      1. Une photo nette. Ça c'est la moindre des choses... sinon : direct à la poubelle !
      Faites attention à :
      • NE PAS FAIRE DE PHOTO DE FLEUR PAR GRAND VENT, à moins de vouloir un effet particulier. Même à vitesse un peu élevée vous aurez du flou.
      Le vent fait bouger les fleurs qui deviennent floues.
      •  Ne pas bouger, ça c'est l'évidence même, mais pas toujours facile à réaliser. Il faut bien se caler, s'appuyer si on peut, arrêter de respirer au déclenchement et  appuyer délicatement pour déclencher.
      • Eviter les vitesses lentes sinon , c'est trop dur de ne pas bouger. S'il y a peu de lumière , dans le cas d'un compact il faudra choisir : programme macro ou programme faible lumière. le mieux c'est d'attendre de meilleures conditions. Avec un reflex ou un un bridge on montera en iso : 200 ou 400 , la plus part montent à 800 isos sans perte de qualité.
      • Dans le cas d'une vitesse un peu lente à cause de la faible lumière : poser l'appareil (ou utiliser un pied, si vous en avez un évidemment ! ) Astuce : le sac congélation rempli aux trois quart de riz. Il fera un support idéal pour poser l'appareil quel qu'il soit sur n'importe quelle surface. Et utiliser le retardateur. 
      • Avec un reflex ou certains bridges vous pouvez choisir d'utiliser la fonction priorité à la vitesse : choisir au mois 1/60ème de seconde au dessous il faudra poser l'appareil.
      • Bien faire la mise au point. Pour les compacts et bridges, ça sera en automatique. Bien sélectionner la zone du sujet principal. Pour les reflex on peut aussi utiliser la mise au point automatique en photo normale ou en proxi. Mais en macro il vaut mieux débrayer et faire la mise au point manuelle ça sera plus précis. 
      La photo est floue (en cliquant on le voit bien) : poubelle 

      • Avec un reflex ou un bridge vous pouvez choisir la priorité à l'ouverture sachant qu'une ouverture de 8 apporte la meilleure définition. 
      Seule une netteté correcte pouvait mettre en valeur les petits pollens de la première photo et la minuscule araignée et son fil dans la deuxième photo


      2. Un environnement qui ne gâche pas le sujet. C'est l'erreur la plus fréquente, c'est le plus difficile à éviter car c'est le moins évident au moment de la prise de vue. Il faut toujours bien inspecter les alentours, ne pas rester focalisé sur le sujet. 
      Il y a deux choses à contrôler : ce qu'il y a autour et la profondeur de champ (c'est à dire les zones nettes/floues) :
      • S'il y a un truc moche juste à côté de la fleur il faut l'enlever ou tourner un peu autour de la fleur.
      • Resserrer le plus possible le cadrage pour bien mettre le sujet donc la fleur en valeur et supprimer tout ce qui est inutile. Même dans le cas d'une photo "normale". 

      • Bien mettre la position macro sur les compacts et bridges : elle estompe le fond grâce à la grande ouverture qui diminue la profondeur de champ.
      • Avec un reflex ou certains bridges vous pouvez choisir la fonction  priorité à l'ouverture: choisir un petit chiffre pour avoir une grande ouverture et donc avoir le fond le plus flou possible. Mais attention : selon le sujet il vaut mieux reste aux alentours de 8 sinon il n'est pas net en entier. Mes photos en exemple "réussies" sont à des ouvertures variables : f8 pour une fleur entière en proxi ou photo normale,  entre 8 et 4 pour de la macro isolant un détail de la fleur (exceptionnellement f2.8 ou 3.5). 
      • Il vaut mieux un peu court en profondeur de champ que le contraire. 


      Ici, sans le fond flou, le sujet ne ressortirait pas.
      Grande ouverture : f 4,5

      3. Attention à l'éclairage. Le sujet doit être bien exposé, (le fond importe moins). 
      • Eviter le soleil trop fort, les ombres seront trop marquées. le matin ou le soir c'est mieux qu'à midi en été. L'idéal = un soleil très légèrement voilé. 
      • NE PAS UTILISER LE FLASH. Ça fait des ombres disgracieuses.
      • Faire confiance à l'appareil pour la mesure de lumière. En automatique c'est lui qui choisira les paramètres pour que la photo soit bien éclairée, en semi-automatique il tiendra compte de votre priorité vitesse ou ouverture pour choisir l'autre paramètre. 
      • En règle générale si vous pouvez paramétrer ça , choisissez la mesure multizone. 
      • Mais dans le cas d'un sujet éclairé très différemment du fond : choisissez la mesure centrale ou spot. L'appareil exposera bien le sujet, tant pis pour le fond. 
      •  IL VAUT MIEUX UN PEU TROP SOMBRE QUE TROP CLAIR . En effet si c'est surexposé les détails sont définitivement perdus dans les zones claires. Si c'est un peu sous-exposé on pourra toujours rattraper ça en post-traitement sur l'ordinateur. (J'ai dit "un peu" !)





      Voilà , j'espère vous avoir été utile et je vous souhaite plein de belles photos.
      N'hésitez pas à commenter pour apporter vos témoignages et vos photos. Et donner votre avis, vos astuces etc... 


      Si vous voulez plus de conseils, je vous invite à découvrir les macrophotographies de Clément Wurmser, je suis fan ! Il a écrit un livre de technique photo que je n'ai pas lu mais qui est sûrement au top vu les photos qu'il fait. Cliquez pour suivre les liens :
      site Macrophotographie Clément Wurmser
      Facebook Clément Wurmser

      Pour en savoir plus sur la photo : mon magasine préféré, celui avec le quel j'ai tout appris , c'est Chasseur d'Images. Vous y trouverez des conseils pour les photos mais aussi sur le matériel. On le trouve dans les kiosques tous les mois et sur le net :
      Chasseur d'Images